Le marché des réserves de contrôle en Allemagne

Les GRT allemands doivent maintenir en permanence l'équilibre entre la production et la consommation d'électricité au sein de leurs zones de contrôle. Pour ce faire, les GRT ont besoin de plusieurs types de réserves de contrôle (réserve de contrôle primaire, réserve de contrôle secondaire et réserve-minute, également appelée réserve de contrôle tertiaire). Ces types varient en fonction de leur principe d'activation et de leur rapidité d'activation. L'étroite collaboration entre les GRT contribue à minimiser autant que possible les besoins généraux en réserves de contrôle.

Depuis 2001, les GRT allemands se fournissent en réserve de contrôle primaire, en réserve de contrôle secondaire et en réserve-minute sur un marché ouvert, transparent et non discriminatoire, conformément aux directives de l'Office fédéral de lutte contre les cartels (Bundeskartellamt - BKartA).

L'approvisionnement est réalisé sous forme d'appels d'offres sur le marché des réserves de contrôle allemand, avec la participation de nombreux soumissionnaires (aussi bien des opérateurs de centrales que des clients du secteur électrique).

En regroupant les unités techniques (sites de production et charges de consommation contrôlables) pour atteindre la taille de lot minimum (voir la description des différents types de réserves de contrôle), les petits soumissionnaires peuvent également participer à l'appel d'offres.

Jusqu'au 30 novembre 2007, l'approvisionnement en réserves de contrôle primaire et secondaire était assuré indépendamment par chaque GRT, tous les six mois. Avant la mise en place de l'approvisionnement commun, chaque GRT se fournissait déjà individuellement en réserve-minute via des appels d'offres quotidiens. Pour traiter ces appels d'offres quotidiens, les GRT allemands avaient développé des plateformes d'approvisionnement informatiques ainsi que des produits de réserve de contrôle basés sur le marché et bien définis pour garantir la stabilité de fonctionnement du réseau.

Avec l'entrée en vigueur de la loi régissant le secteur de l'énergie (Energy Industry Act - EnWG en allemand) le 13 juillet 2005, du Décret sur l'accès aux réseaux d'électricité (« StromNZV ») et du Décret sur les frais d'accès aux réseaux d'électricité (« StromNEV ») le 29 juillet 2005, le cadre juridique régissant l'approvisionnement et l'utilisation des réserves de contrôle a beaucoup changé.

Depuis le 1er décembre 2006, la réserve-minute requise par les quatre GRT est obtenue via un appel d'offres commun. Pour ce faire, la plateforme Internet commune des GRT, www.regelleistung.net, est disponible. Un appel d'offres commun portant sur l'approvisionnement des réserves de contrôle primaire et secondaire a été introduit un an plus tard, le 1er décembre 2007 ; il est également géré via www.regelleistung.net.

Une quantité de réserve de contrôle techniquement nécessaire (partie fondamentale) peut devoir être fournie à partir de la zone de contrôle des GRT (c.-à-d. par les unités techniques connectées au réseau au sein de la zone de contrôle des GRT), conformément à la Section 6 (2) du Décret sur l'accès aux réseaux d'électricité (« StromNZV »), l'objectif étant d'assurer la sécurité de l'offre dans chaque zone de contrôle, même en cas de perturbations sur le réseau. Ainsi, la fourniture de cette quantité de réserve de contrôle par la propre zone de contrôle est toujours garantie.

Dans le cadre du développement continu et systématique de l'approvisionnement commun, les GRT allemands coopèrent au niveau opérationnel via l'utilisation coordonnée des réserves de contrôle au sein du GCC :

  • En décembre 2008, les GRT allemands EnBW Transportnetze AG (TNG), E.ON Netz GmbH (aujourd'hui : TenneT TSO GmbH) et Vattenfall Europe Transmission GmbH (aujourd'hui : 50Hertz Transmission GmbH)) ont mis en ?uvre le Module 1 du GCC. Le but est d'éviter une récupération inversée des réserves de contrôle (réserve de contrôle secondaire et réserve-minute).
  • En mai 2009, le Module 2 du GCC a suivi, pour permettre aux GRT d'appliquer un dimensionnement commun de la réserve de contrôle, équivalant à une zone de contrôle unique, la réserve de contrôle étant désormais commune (réserve de contrôle secondaire et réserve-minute).
  • L'établissement d'un seul marché de l'énergie de contrôle pour les réserves de contrôle secondaires, le Module 3, a suivi en juillet 2009 et a pris fin en septembre 2009, avec la récupération économique des réserves de contrôle secondaires à travers les zones de contrôle (Module 4).
  • En mai 2010, le quatrième GRT allemand, Amprion GmbH, a rejoint le GCC.
  • Depuis juillet 2010, les quatre GRT allemands s'approvisionnent en réserve-minute dans les quatre zones à un prix optimal. Par conséquent, toutes les synergies liées à la régulation du réseau en Allemagne peuvent être exploitées.
  • Comme le GCC reste ouvert aux projets de collaboration avec d'autres zones de contrôle hors d'Allemagne, des économies supplémentaires restent possibles.

Description du marché

L'étude suivante menée par Consentec décrit le marché de l'énergie de contrôle et les concepts liés à l'énergie de contrôle. La description du marché aborde les aspects suivants :

  • Cadre juridique et règlementaire
  • Modèle d'accès au réseau
  • Réalisation du contrôle de la fréquence d'alimentation
  • Pré-qualification des fournisseurs et fourniture et utilisation de la réserve de contrôle
  • Détermination et règlement de l'énergie d'équilibrage

Télécharger :

Études

Cette page répertorie les rapports d'études concernant le domaine des réserves de contrôle effectuées ou soutenues par les GRT allemands.