Le système GCC

Le système GCC (Grid Control Cooperation) est un concept de contrôle de réseau innovant, qui permet aux quatre gestionnaires de réseaux de transport (GRT) allemands d'optimiser leur consommation d'énergie de contrôle et la fourniture de réserves de contrôle, techniquement et économiquement, grâce à une communication intelligente entre les contrôleurs de fréquence de charge des GRT.

La structure horizontale des zones de contrôle dans le système interconnecté européen offre au GCC la possibilité d'exploiter les synergies existantes en termes de contrôle de réseau, comme une zone de contrôle fictive unique, sans abandonner la structure éprouvée des zones de contrôle. Elle permet également d'obtenir une réponse flexible en cas d'étranglement des réseaux.

La fonctionnalité du GCC est assurée par quatre modules, ciblant chacun une optimisation technique et économique spécifique :


Module 1 : Éviter l'activation contre-productive d'une réserve de contrôle

Une des caractéristiques du système veut que par moments, certaines zones de contrôle individuelles ont suffisamment d'énergie alors que d'autres zones de contrôle présentent un excédent d'énergie. Sans le GCC, la réserve de contrôle pour chaque zone de contrôle serait activée conformément au concept, de manière indépendante et avec différentes polarités. L'objectif du Module 1 est d'éviter l'activation d'une énergie de contrôle inversée par le biais d'un échange d'énergie contrôlé et ciblé entre les zones de contrôle. La réduction des coûts potentielle réside dans la réduction de la réserve de contrôle inversée (réserve de contrôle secondaire et réserve-minute) et des coûts associés.


Module 2 : Dimensionnement commun de la réserve de contrôle

L'objectif du Module 2 est le dimensionnement commun de la réserve de contrôle dans les zones de contrôle afin d'obtenir une réduction de la réserve d'énergie et des coûts correspondants (réserve de contrôle secondaire et réserve-minute). Le dimensionnement correspond à une zone de contrôle allemande fictive. Le GCC permet aux zones de contrôle participantes d'accéder aux réserves communes, afin de pouvoir les réduire.


Module 3 : Approvisionnement commun de la réserve de contrôle secondaire

Le Module 3 permet aux GRT allemands d'acheter de la réserve de contrôle secondaire auprès de fournisseurs qui ne sont connectés qu'au GRT responsable de la connexion aux réserves via des équipements de commande à distance. La réduction des coûts potentielle liée à l'utilisation du module 3 réside dans la réduction des coûts assurée par la concurrence directe entre les fournisseurs sur l'ensemble du marché allemand des réserves de contrôle secondaires, et dans la réduction des coûts techniques pour les fournisseurs.

Pour les réserves-minutes (MR), l'approvisionnement commun existe déjà depuis longtemps, car les demandes d'activation par téléphone ne nécessitent pas de connexion à Internet.


Module 4 : Activation optimisée en termes de coûts de la réserve de contrôle

La réserve de contrôle est utilisée de manière économique dans toute l'Allemagne sur la base de listes nationales classées par ordre de mérite concernant la réserve de contrôle secondaire et la réserve-minute. Le but du Module 4 est par conséquent l'optimisation économique de l'activation de la réserve de contrôle dans toutes les zones de contrôle. Ainsi, la réduction des coûts potentielle réside dans la réduction des coûts liés aux travaux de contrôle.


Prix de l'énergie d'équilibrage uniforme (reBAP)

Autre avantage du GCC : l'introduction d'un prix de l'énergie d'équilibrage uniforme (reBAP) dans toutes les zones de contrôle. Cette mesure permet de facturer le même prix d'énergie d'équilibrage pour les écarts de groupes d'équilibrage dans toutes les zones de contrôle allemandes.


Gestion de la sécurité et de la congestion du système

En cas de capacité de transmission limitée (congestion du réseau), l'optimisation de la réserve de contrôle secondaire (et donc de la transmission des réserves de contrôle entre les zones de contrôle) peut être coordonnée ou restreinte en temps réel en fonction de la direction. Dans ce cas, on accepte sciemment de s'écarter de la liste classée par ordre de mérite ou de ne pas éviter complètement l'utilisation inversée de la réserve de contrôle.

Ainsi, le GCC permet aux quatre GRT allemands d'utiliser une réserve de contrôle uniforme tout comme dans une zone de contrôle allemande unique fictive. De cette manière, on réalise des économies, dans la mesure du possible, sans compromettre la sécurité du réseau en cas de coupures temporaires, car la structure des zones de contrôle existante est conservée. En outre, le circuit de contrôle concerné dans la zone de contrôle reste inchangé et n'est étendu que par une activation corrective. Ainsi, chaque zone de contrôle est préservée en tant que cellule de sécurité et peut, dans une certaine mesure, arriver à l'équilibre de manière autonome, selon la réserve de contrôle disponible dans sa zone de contrôle.


Fonctionnement technique

Le principe technique du système GCC est fondé sur un « logiciel d'optimisation des réserves de contrôle secondaires », qui calcule la meilleure utilisation globale des réserves de contrôle secondaires pour le GCC. Le principe de base est décrit dans l'illustration

En raison de variations précédentes inconnues de la consommation et de la production, l'équilibre dans une zone de contrôle diffère plus ou moins continuellement de l'équilibre énergétique requis. La différence d'équilibre qui en résulte doit être compensée par l'activation d'une réserve de contrôle secondaire. Le besoin en réserve de contrôle secondaire des zones de contrôle participantes est signalé en ligne au module d'optimisation de la coordination. Ce module calcule une valeur de correction qui rectifie ensuite la différence d'équilibre. En conséquence, une modification est apportée à la valeur d'entrée du contrôleur secondaire qui récupère la quantité de réserve de contrôle secondaire optimisée (la plus économique) auprès des zones de contrôle du GCC, en fonction des calculs effectués par le système d'optimisation des réserves de contrôle secondaires. L'activation corrective est calculée en ligne avec les secondes comme unité de temps.

Expansion internationale du système GCC

Les GRT allemands s'efforcent d'étendre le GCC à l'international. Pour en savoir plus sur les entrées enregistrées à ce jour, cliquez sur le lien suivant (texte en allemand).